Le street art s’est imposé à Montpellier au fil des années, et est représenté à travers la ville sous différentes formes, comme au coeur du quartier Saint-Roch, où l’on peut voir des bornes de béton décorés par les graphistes montpelliérains.

En 2004, lorsque les bornes de la place Saint-Roch sont menacées d’être détruites, les habitants du quartier se mobilisent en repeignant les bornes avec des couleurs et des motifs vifs et colorés.
Ils redonnent vie à ces bornes de béton.

Thierry PAPEREUX fait un clin d’oeil à celles-ci en créant un chocolat en forme de borne : Il sont tout aussi colorés, authentiques avec une décoration qui évoluent au fil du temps et des nouvelles créations des graphistes. Il les nomme simplement Les Bornes de Saint-Roch.